IST
Rôle, missions et compétences
des infirmier(e)s de santé au travail


Licence Creative Commons

Le lavage des mains


dossier

création 01/04/2007
mis à jour le 30/01/14


Les règles d'hygiène et d'aseptie sont à la base de notre profession. Les infirmier(e)s en santé au travail effectuent des soins d'urgence, des réfections de pansements, des prises de sang, etc ... où ces règles doivent s'appliquer. Les différents acteurs de l'entreprise, suivant leur postes de travail, ont des contraintes différentes cependant le respect les règles d'hygiène reste primordial autant dans le travail que dans la vie courante.

mains propres
Cette année encore, le ministère des affaires sociales et de la santé s'associe à l'OMS pour la journée mains propres, avec la campagne "mission mains propres" destinée au personnel de santé.





haut de page





germe


Définitions et sigles

Hygiène :
- "règles et conditions de vie, soins nécessaires pour préserver la santé"
- "ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition des maladies infectieuses" wikipedia

Flore transitoire : "ensemble de micro organismes de passage acquis au contact de personnes des surfaces ou objets touchés au cours des gestes quotidiens. Elle est surtout importante au niveau des parties découvertes notamment les mains" cclin paris nord

Flore résidente : "ensemble des micro organismes vivant naturellement sur la couche supérieure de l'épiderme, la partie supérieure des follicules pileux et les conduits des glandes sébacées... " cclin paris nord


SHA : Solution Hydro Alcoolique

CCLIN : Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales
CLIN : Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales



haut de page



Les différents lavages

Les besoins en matière d'hygiène des mains sont différents selon les professions et/ou les actes à effectuer. Globalement, nous trouvons

- le lavage simple, permettant de retirer les salissures ou sur mains apparement propres, avant de manger, boire, fumer, après être passé aux toilettes, s'être mouché ...
- le lavage hygiénique qui s'adresse aux donneurs de soins (infirmier, SST, médecin,...)
- le lavage chirurgical qui s'adresse aux personnels des blocs opératoires.

chirurgien

L'essuyage des mains se fera à l'aide de papier jetable, d'un essuie mains en tissus permettant d'obtenir une partie propre et sèche, ou d'un appareil électrique. Chez le particulier, une serviette de toilette peut être utilisée à condition d'être changée régulièrement et de ne pas rester humide. En cas de lavage répétés, l'essuyage par tamponnement sera moins irritant que l'essuyage par frottement.

Il est préférable d'utiliser du savon liquide plutot qu'un pain de savon posé dans un porte savon. Les distributeurs de savon liquide doivent être nettoyés avant chaque remplissage, les poches de savon liquide sont maintenant utilisées de façon courante et préservent la qualité du savon.


haut de page


Infirmier(e) en santé au travail

Dans le cadre du rôle propre art R4311-5 du code de la santé publique les infirmier(e)s en santé au travail effectuent des soins comme des prises de sang, des réfections de pansements, des vaccinations, ... et doivent suivre les règles d'usage d'aseptie comme dans les centres hospitaliers.
seringue

Ces techniques de lavage et de désinfection sont décrites par les CCLIN. Seules nous concernent les techniques de lavage simple et de désinfection hygiénique des mains, la désinfection chirurgicale est ici sans objet.

lavagemainsbijouxPour un bonne hygiène des mains, les ongles doivent être courts et propres, sans vernis, le port de bijoux est déconseillé, et les manches doivent s'arrêter au niveau des coudes.




Lavage simple des mains

Le but est d'éliminer les salissures et squames cutanées et réduire les micro organismes de la flore transitoire des mains.

Les produits utilisés seront du savon doux, de l'eau du robinet.
La durée de la friction des mains sera d'au moins 30 secondes à laquelle s'ajoute le temps de rinçage et d'essuyage.
L'essuyage s'effectue des essuie mains jetables, le robinet sera fermé à l'aide d'un essuie main jetable.


Méthode de lavage des mains :

- Ouvrir le robinet, se mouiller les mains en les gardant plus haut que les coudes,
- prendre la dose de savon préconisée par le fabricant (un ou deux coups de pompe), en appuyant avec le coude,
- se savonner les mains

par exemple selon la technique de Ayliffe et al

6 étapes à faire 5 fois chacune.
lavage1paume contre paume
lavage2paume d'une main sur le dos de l'autre main
lavage3paume contre paume, doigts entrelacés
lavage4dos des doigts contre paume opposée, doigts emboités
lavage5friction circulaire pouce enchassé dans l'autre paume
lavage6friction en rotation des doigts joints dans l'autre paume

- se rincer les mains en allant des doigts vers les coudes,
- prendre l'essuie mains jetable et tamponner les mains
- fermer le robinet avec l'essuie main


haut de page



Désinfection hygiénique des mains


Le but est d'éliminer au maximum la flore transitoire (les antiseptiques agissent rapidement sur la flore transitoire mais ont peu d'action sur la flore résidente). Cette désinfection se fera sur mains "propres".

Les produits utilisés seront soit :
- du savon antiseptique moussant, de l'eau du robinet (même procédé que le lavage simple)
La durée de la friction sera d'au moins 60 secondes, puis rinçage et essuyage par tamponnement avec essuie main jetable.

- une Solution Hydro alcoolique ou solution antiseptique alcoolique.
La friction sera de 60 secondes, jusqu'à séchage complet des mains selon la même technique que pour le lavage des mains.

infirmiere


Ces lavages répétés dessèchent les mains, une crème hydratante pourra être appliquée après le travail.

En cas de dermatose, l'infirmier doit en parler au médecin du travail et consulter rapidement un dermatologue.


haut de page


Secouristes

Les secouristes sont confrontés aux soins d'urgence et aux soins bénins. Les règles d'hygiène pourront être développées lors des recyclages suivant les questions des SST.

- l'urgence
En cas d'intervention sur un blessé, l'urgence prime sur l'hygiène. Les risques sont les projections de sang lors d'une hémorragie importante sur les yeux ou les muqueuses (hépatite B, C ou HIV). Ces cas sont heureusement très rares.

boite a pharmacieLe médecin du travail, l'infirmière et les secouristes peuvent prévoir des kits d'urgence, suivant l'évaluation des risques, avec des gants, des masques pour le bouche à bouche, une couverture de survie et de quoi désinfecter les mains en fonction de la proximité d'un point d'eau.
Le secouriste commencera les gestes d'urgence et enverrra quelqu'un chercher la trousse d'urgence. En attendant, le secouriste utilisera ses gants de travail, un film plastique ou un chiffon propre pour appuyer sur une plaie. Dans un deuxième temps, le secouriste passe le relai à une personne ayant mis des gants, et peut se laver les mains, mettre des gants et continuer à s'occuper du blessé.


- le soin bénin
boboPour un soin bénin, le risque est l'infection aussi bien pour le blessé que pour le secouriste. Le soin se fera au "poste de secours", habituellement équipé d'un point d'eau, d'un plan de travail et d'une armoire art R4224-14 du Code du Travail
Le secouriste se lavera les mains avant de faire le soin, mettra des gants et posera son matériel sur le plan de travail préalablement nettoyé et désinfecté.
fillepansementUne fois le soin effectué, le secouriste nettoiera et désinfectera le matériel utilisé et se lavera de nouveau les mains.

Au cas où il n'y a pas de point d'eau à proximité (chantier), des lingettes désinfectantes pourront être placées dans la trousse d'urgence.

Le secouriste doit demander à la victime si ses vaccinations antitétaniques sont à jour et noter le soin dans un registre d'accidents bénins art D441-1 du code de la sécurité sociale ou faire la déclaration d'accident du travail, s'il n'y a pas de régistre d'accidents bénins.


haut de page

Salariés

Les salariés doivent avoir à disposition des moyens pour assurer leur hygiène, vestaires, toilettes, lavabos, douches (en cas de travaux salissants) et des moyens d'essuyage ou de séchage appropriés art R4228-7 à 9 du Code du Travail.




produit- l'hygiène des mains est primordiale lors de l'utilisation de produits dangereux pour l'organisme. Cette notion fait partie de l'information donnée aux salariés sur les risques aux postes de travail, comme ne pas manger sur le poste de travail, se laver les mains avant de manger ou fumer, retirer ses gants en les retournant, utiliser un savon adapté, etc ...

- l'hygiène des mains est également recommandée lors de la mise en place des équipements de protection individuelle (bouchons d'oreille, masque, etc ...).




Les produits utilisés par les salariés dépendront des travaux effectués.

- les savons doux seront utilisés pour les lavages courants sur les mains sans salissures (travail de bureau)

- les savons plus complexes (microbilles, solvants, pH plus alcalin, ...) non toxiques et non irritants seront utilisés pour les travaux salissants (huile, graisse, encres, ...)

main- les crèmes protectrices et de soins dont le but est de limiter les effets des produits toxiques ou nocifs pour la peau, et/ou de faciliter le nettoyage après le travail.

Ces crèmes (aussi appelées crèmes barrière) seront appliquées avant le travail sur mains propres et sèches, non irritées. Le fournisseur doit donner un mode d'emploi complet sur les modes d'application ainsi que les produits sur lesquels ces crèmes seront adaptées (protection sur les substances hydrosolubles ou liposolubles).
Leur composition est complexe, elles comprennent des corps gras, de l'eau, des tensio actifs, des colorants, des parfums ... ces crèmes peuvent être à l'origine de sensibilisation.

Les crèmes ont des actions limitées dans le temps et leur application doit être renouvellement régulièrement. Elles ne remplacent pas les gants de travail et n'empêchent pas la toxicité par voie cutanée des produits classés R27, R24, R21 et R34 (toxiques, nocifs par contact avec la peau, provoque des brûlures).


haut de page


Rôle du service en santé au travail


Prévention

Après analyse des risques, des postes de travail et des produits utilisés, des moyens de protection collectives peuvent être envisagés pour éviter le contact cutané avec des produits dangereux (toxiques, nocifs) par isolement des produits, suppression ou remplacement par un autre moins dangereux.
Le médecin du travail conseille l'employeur sur les produits à utiliser. Il a accès aux fiches de données de sécurité et peut demander des essais de crèmes protectrices et de savons.

Dans le cadre de l'évaluation des risques, le médecin du travail conseille l'employeur sur les moyens à mettre en oeuvre au niveau des premiers secours, sur le contenu des trousses d'urgence, sur la constitution des postes de secours art R241-40 du code du travail et art 5 de l'arrêté du 12 janvier 1984.

Pandémie grippale

En cas de pandémie grippale, les services de santé au travail donnent des informations aux salariés et aux secouristes sur les règles d'hygiène dont le lavage des mains. Des affiches et des vidéos de l'inpes peuvent relayer l'information dans l'entreprise.


Information aux secouristes

les secouristes recevront des informations sur les règles d'hygiène à adopter en cas d'urgence et d'accident bénins. Le médecin du travail est associé à leur formation art R4624-1 du Code du Travail


Education

L'éducation fait partie du rôle propre de l'infirmier art R4311-1 du code de la santé publique  et le lavage des mains fait partie intégrante de cette éducation pour la santé.

Il est recommandé de se laver les mains après être allé aux toilettes, s'être mouché, avoir éternué ... et avant de manger, fumer, cuisiner, de s'occuper d'un bébé.
Le programme national d'information contre les infections respiratoires insiste largement sur ce sujet et fournit des documents, affiches, dépliants.
Dans le rôle de prévention de l'IST, une information sur l'hygiène peut être faite aux salariés et élargie à la vie courante.


haut de page

En savoir plus

Dossier de presse "Virus de l'hiver : des mains régulièrement lavées, un hiver en bonne santé" INPES décembre 2013
Circulaire DGT 2009/15 du 26 juin 2009 relative au rôle des acteurs de la santé au travail en cas de pandémie grippale.
Ministère de la santé et des sports Mission mains propres 2014
lavage des mains technique de Ayliffe et al
IDE protocoles edition medicilline
INRS Documents pour le médecin du travail n°73 1er trimestre 98 (Hygiène et secourisme, 2 Recommandations d'hygiène pour les sauveteurs secouristes du travail)
INRS Fiche pratique de sécurité ED 58 produits d'hygiène cutanée à usage professionnel édition décembre 2006
INRS conseils de tip top "pourquoi et comment se laver les mains" "avec quoi se laver et se sécher les mains"
L'infirmière magazine avril 2007 "le revers de la main propre" p48-49



haut de page